Un autre regard sur le Vietnam

L’arrivée

Il s’agit de mon premier voyage en Asie. Autant dire que le choc des cultures fut bien réel. Ma « pré-vision » était bien sûr déjà remplie d’images découvertes au travers de différents reportages télévisés. Mais vivre une ambiance in situ est irremplaçable et aucune technologie ne saurait la retransmettre.

Ainsi débarquer à Ho-Chi-Minh ville (ville câblée) par 35°C, un taux d’humidité approchant les 90%, un jet lag conséquent, une foule compacte et fourmillante, des scooteurs à profusion, enfin et surtout un taux de décibels qui ne serait certainement pas homologué par la norme CE, n’a pas été chose aisée. Il a fallu très rapidement s’adapter. Je me demande encore si j’ai réussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*